Ma Photo

L'Indépendant du 4e

Catégories


compteur gratuit

« DCCCXXXIX : "Ca c'est Paris !" : bientôt un Starbucks coffee dans chaque pâté de maisons du 4e ? | Accueil | DCCCXLI : Rubrique cinéma du 4e (suite) : affaire de la boîte rue Pierre au Lard : Passeport pour Pimlico(x) ? »

dimanche 06 mars 2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Gloire au "politiquement correct", concept si décrié il y a peu par ceux-là même qui l'ont érigé aujourd'hui en mode de pensée et de comportement imposés.
Coluche et Ginsbourg auraient-ils droit de cité aujourd'hui dans un monde poli (peut-être trop pour être intellectuellement honnête !), à la parole refoulée et aux pensées restreintes ?

Bien vu ce commentaire sur la novlangue utilisée par la Mairie de Paris.
Il y a un autre slogan qui rend les habitants du quartier furieux. Au dessus de l'entrée Lescot un slogan : "la vie des Halles continue". Il faut comprendre : pendant les travaux la vie DU FORUM des Halles continue. Encore un des nombreux cadeaux que la Mairie de Paris offre à UNIBAIL-RODAMCO.
Mais pour les habitants du quartier des Halles (car les Halles sont UN QUARTIER où des gens VIVENT) la vie des Halles s'est arrêtée :
- les enfants n'ont pratiquement plus de jardin pour jouer (Mme Giboudeaux où sont vos promesses?)
- les enfants n'ont plus de bibliothèque pour au moins cinq ou six ans (M. Girard, où sont vos promesses?)
- les enfants qui vont au conservatoire sont relogés dans un lieu assez peu adapté à sa fonction (piliers dans la salle de ballet!!!) (M. Girard encore !)
- les enfants qui habitent dans la partie nord du quartier doivent faire tout le tour du chantier pour se rendre à l'école et rentrer le soir) (M. Hucher où sont vos promesses d'un passage nord-sud?)
- les habitants du sud du quartier ne vont plus au marché car trop loin. Ce marché risque de crever. (M. Hucher où sont vos promesses d'un passage nord-sud?)
- on nous promet des travaux bruyants hors des périodes d'ouverture du centre commercial (soirée, matin et dimanche). Encore un cadeau à Unibail.
- nous allons bientôt avoir droit à l'amiante des pavillons Willerval. Déjà des Schtroumpfs ont été vus dans le jardin. Ils avaient des combinaisons bleues et des masques, mais pas les enfants qui ont joué aux mêmes endroits il y a quelques jours. Les photos seront dans la Lettre d'Accomplir qui sort ce week-end.
- les personnes agées n'ont plus de jardin dans lequel se reposer
- les boulistes n'ont plus de terrain de boules
- les employés du Forum et des alentours n'ont plus de lieu pour se reposer
- les habitants du 2ème arr. qui n'ont pas un seul espace vert n'ont plus de jardin
- les promeneurs vont-ils fréquenter les terrasses des cafés avec vue imprenable sur le chantier et café à l'amiante?
Non, la vie des Halles ne continue pas. Elle va s'arrêter comme elle s'était arrêtée il y a 30 ans. Pourquoi tant d'acharnement contre ce quartier qui avait réussi à reprendre vie? Ce quartier est-il condamné à mourir tous les 30 ans? Car dans 30 ans, votre Canopée sera à refaire et il y aura un Maire pour nous expliquer à nouveau la nécessité d'une telle opération. Et il affichera un slogan qu'il croira original: la vie des Halles continue. Et ce slogan sera à nouveau vécu comme une insulte.
Gilles Pourbaix
Président de l'Association Accomplir

Merci à Gilles Pourbaix pour toutes ces précisions. Je ne reviendrai pas sur ce déni de démocratie que représente le passage à l'acte de ce chantier contre la volonté de la population environnante, et ce scandaleux cadeau fait au commerce avec l'argent du contribuable...Ce qui mériterait de sévères sanctions pénales et, sans doute, l'inégibilité ne donnera lieu qu'à de juteuses opérations...pour qui ? pas pour le contribuable lambda, taillable, corvéable et bernable à merci !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.