Ma Photo

L'Indépendant du 4e

Catégories


compteur gratuit

« MCXXX : Un nouveau conseiller du 4e arrondissement. Le retour d'Olivier Francheteau ? | Accueil | MCXXXII : Bornes de la rue des Rosiers... Citoyenne, ministre, souviens-toi ! Une dernière preuve, sur un sujet très sensible, du sectarisme de Dominique Bertinotti »

mardi 10 juillet 2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Une autre fermeture également: le grand Quick de l’hôtel de ville, au n°1 a l’angle de la rue du temple & de rivoli. Bien sur les fastfoods ne sont pas en déclins, mais je préférais ça a des magasins de fripes ou encore des opticiens... on verra bien...

Bien sûr qu'il faut acheter ses livres dans une librairie, aurait-on idée d'aller ailleurs ? Je regrette ma librairie Charlemagne, j'y avais trouvé de bien nombreux ouvrages. Monsieur le maire, vous qui étiez adjoint à la culture, faites quelque chose ! Le livre ne mourra pas mais ne le violentez pas.

Le tissu social du 4è s'effiloche doucement mais sûrement. J'y achetais tous les livres de mes enfants. Décidément, leur maternelle a fermé, leur librairie aussi, des proches sont partis faute de politique familiale, ou d'intérêt sincère et non spéculatif pour les seniors, de Bertinotti l'obligeant à s'exiler loin de ses proches (Sylviane Cano - ex gardienne de François Miron qui d'ailleurs a été immédiatement retirée des listes d'électeurs alors que d'autres ont quitté depuis plusieurs années le 4è mais votent toujours dans notre arrondissement…)
Espérons que le nouveau Maire saura rendre à notre arrondissement un visage enfin plus humain, plus local et moins politique et féodal.

Il y a eu auparavant "la nef des fous": on lui a reproché d'ouvrir le dimanche!
la librairie allemande,
la librairie des psaumes,
d'autres, peut-être que je ne connais pas.

Notre arrondissement perd son sang et sa vie.
Qui arrêtera cette hémorragie?

La librairie Charlemagne ferme...Mais il reste des librairies bien plus accueillantes et de qualité celles là !

Je viens de voir que la librairie serait remplacée par un magasin de vêtements de la marque Maje, qui possède juste une dizaine de magasins dans un rayon de 3 km autour de St-Paul... C'est un vrai scandale. On retrouve maintenant dans tous les quartiers de Paris les 4 ou 5 mêmes marques qui envahissent les rues, remplacent les commerces de bouche ou...les librairies. C'est chouette, dans dix ans on se nourrira au Franprix et on lira les étiquettes des marques du Sentier...
Comment la mairie n'a-t-elle pu empêcher qu'un lieu culturel devienne un magasin de fringues ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.